29 October 2020

Flint, berceau de joueurs NBA

Article modifié le 4 juin 2019 par Le Basketographe

Située à une centaine de kilomètres au Nord de Detroit, Flint est connue pour être la 4e ville la plus criminogène des États-Unis, derrière Saint-Louis, Detroit et Memphis.
Mais limiter Flint à ça, serait trop réducteur. La ville est également l’endroit qui a vu naître de nombreuses personnalités. Parmi elles, le célèbre réalisateur Michael Moore qu’on ne présente plus. Côté basket, la bourgade compte également parmi les siens quelques joueurs NBA. Focus sur ces joueurs natifs de cette cité industrielle du Michigan.

Miles Bridges

Choisi au 12e rang de la dernière Draft par les Clippers puis échangé aux Hornets dans la foulée, Miles Bridges a su s’imposer rapidement dans la rotation de James Borrego. Auteur d’actions spectaculaires, cet ailier moderne, athlétique et polyvalent, arrive dans une franchise en pleine mutation. Après un début de saison solide, Bridges a tout pour s’imposer durablement dans la Grande Ligue.

Kyle Kuzma

Cet ailier fort est LA révélation des Lakers de la saison 2017/18, n’en déplaise au clan Ball. Sélectionné à la 27e place de la Draft 2017 par les Nets avant atterrir chez les Purple and Gold, Kuzma a confirmé après une Summer League où il a su montrer de belles choses. Devenu un membre important de la reconstruction des Angelinos, Kuzma est désormais un jeune joueur scruté à la loupe par les observateurs. À lui de répondre aux attentes placées en lui !

Javale McGee

Après un début de carrière où Javale McGee a posé les bases d’un basket fantasque, le joueur semble avoir gagné en maturité. Après une petite traversée du désert, McGee a remis sa carrière sur de bons rails. Arrivé par la petite porte chez les Warriors après la finale perdue face aux Cavs, ce fils de basketteurs a su redorer son blason en se montrant précieux à des moments clés. Désormais aux côtés de LeBron aux Lakers, McGee a un rôle à jouer dans le retour de la franchise sur le devant de la scène.

Glen Rice

Ce nom n’évoque peut-être rien aux plus jeunes, mais Glen Rice était l’un des joueurs vedettes de la NBA dans les années 90. Drafté en 4e position par le Heat, Rice a vu sa brillante carrière rythmée par les transferts. Échangé pas moins de 5 fois, il fait partie des quelques joueurs à avoir remporté un titre NCAA et NBA. Réputé pour être un joueur adroit, cette gâchette s’est hissée parmi les shooteurs les plus prolifiques de l’histoire de la NBA.

James Young

Après une année universitaire prometteuse chez les Kentucky Wildcats, où il finit deuxième meilleur marqueur de son équipe, James Young arrive chez les Celtics en 2014. Malheureusement, le succès n’est pas au rendez-vous et ce joueur, dont le jeu est essentiellement basé sur l’attaque, peine à faire son trou dans la ligue. Ses lacunes défensives sont d’ailleurs souvent pointées du doigt. Après de multiples va-et-vient entre la NBA et Gatorade League, Young ronge actuellement son frein chez le Wisconsin Herd.

dans Zine
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *