Article précédent Qu’est-ce que le Jurassic Park de Toronto ?
Posté dans Zine

Qu’est-ce que le Jurassic Park de Toronto ?

Qu’est-ce que le Jurassic Park de Toronto ? Posté le 31 mai 2019Laissez un commentaire
La foule en masse dans le Jurassic Park de Toronto

L’arrivée des Playoffs NBA est accueillie chaque année avec enthousiasme chez les supporters des Toronto Raptors. Toute la ville se met aux couleurs de l’équipe. La Scotiabank Arena n’est plus assez grande pour digérer la quantité de fans. Les abords du stade se transforment et deviennent un lieu unique en NBA : bienvenue au Jurassic Park !

Il existe bien un Jurassic Park dans ce bas monde, et il se trouve à Toronto. Et contrairement au film de l’ami Spielberg, celui-ci est bien réel.

Mais que se cache-t-il derrière ce terme pour le moins vendeur ?

Jurassic Park désigne le surnom de la fan zone située sur Maple Leaf Square, la place attenante à la Scotiabank Arena, l’antre des Raptors. Durant la période des Playoffs, la place est le point central des supporters des Raptors et accueille des milliers de fans chaque soir de match, que la rencontre ait lieu à domicile ou à l’extérieur.

La place Maple Leaf Square, d’ordinaire si froide nichée au milieu des buildings du centre-ville, revêt alors ses habits de fête et se munit d’un énorme écran diffusant les matchs en direct.

Ecran géant du Jurassic Park pendant un match des Raptors

Malgré ce nom qui donne l’impression d’avoir toujours été là, l’histoire de Jurassic Park est toute récente.
Il faut remonter aux Playoffs 2014. Cette année-là, les Raptors bouclent une surprenante saison en finissant à la 3ème place de la conférence Est et retrouvent le goût des séries éliminatoires après une période de disette de 6 saisons. La ferveur des supporters est si forte que le Air Canada Centre n’est pas assez grand pour accueillir tout le monde. Les fans se réunissent alors en masse devant la salle, sur Maple Leaf Square. Devant cet élan populaire, les médias et les fans eux-mêmes renomment la place, Jurassic Park. Un surnom affectif qui fait directement référence, vous l’aurez compris, au célèbre film d’où est tiré d’ailleurs le nom de l’équipe.

Malgré la défaite face aux Brooklyn Nets au 1er Tour en 2014 et le sweep la saison suivante contre les Wizards, les fans n’ont cessé d’occuper Jurassic Park au fil des différentes campagnes de PO.

Cette place fait désormais partie de l’Histoire des Raptors et donne lieu chaque année à des scènes cocasses. On se rappelle de l’épisode du « Fuck Brooklyn ! » de Masai Ujiri lors de la série contre les Nets, ou plus récemment, de l’interview surnaturelle de Drake après le Game 5 des finales de conférence 2019 qui prédisait la qualification les Raptors en finales NBA. Quel visionnaire !

Avec la première apparition des Toronto Raptors en finales NBA, nul doute que cette place nous réserve encore bien des surprises. À commencer par ce magnifique Raptor plus vrai que nature…

Fan déguisé en Raptor dans la fanzone de Jurassic Park

Et comme on dit là-bas, LET’S GO RAPTORS !

Article précédent : Pourquoi Giannis Antetokounmpo porte-t-il le n°34 ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *