10 August 2022

Les 13 joueurs NBA ayant joué en MLB

Article modifié le 31 mai 2022 par Le Basketographe

Intégrer le petit monde de la NBA est le rêve pour la grande majorité des basketteurs en herbe. Certains présentent de telles qualités athlétiques qu’ils sont également parvenus à se faire drafter dans une autre ligue majeure, la MLB. Une performance qui ne s’est répétée qu’à 13 reprises au cours de l’Histoire. Zoom sur ces joueurs qui ont eu l’embarras du choix pour nourrir leur famille.

Danny Ainge

Danny Ainge

Et oui, l’ancien architecte des Celtics a eu une vie avant d’être un dirigeant connu et reconnu. Ainge dispose d’un sérieux CV en tant que joueur NBA. Si sa première année chez les C’s fut plutôt timide, Ainge réussit à s’imposer dans la rotation. All-Star lors dans sa dernière année à Boston, il continua son ascension aux Sacramento Kings, où il signa ses meilleures moyennes aux points (20,3 et 17,9). Durant ses dernières années, il devint alors un solide joueur en sortie de banc, aux Blazers puis aux Suns. Mais avant de vivre toutes ces aventures en NBA, Ainge était un joueur de baseball en MLB où il disputa 211 matchs. Drafté en 1977, il patienta deux ans dans les ligues mineures avant de faire le grand saut au sein des Toronto Blue Jays. Ne parvenant pas à s’imposer réellement, il décida de rompre son contrat avec la franchise de Toronto pour se consacrer à une carrière en NBA, où il fut drafté en 1981. Mais le divorce se régla judiciairement. Un tribunal trancha en faveur des Blue Jays et les Celtics dut s’acquitter de la somme de 500 000 dollars pour compter Ainge dans leur effectif. 

Franck Baumholtz

Franck Baumholtz

Avant de disputer 1019 matchs en 10 ans de MLB, au sein des Reds, des Cubs et des Phillies, Baumholtz a foulé les parquets lors de la saison inaugurale de la BAA de 1946-47. Il y signa des statistiques honorables avec 14 points de moyenne par match. Le tout en 45 rencontres.

Hank Biasatti

Hank Biasatti

Bien qu’ayant fait partie de ces deux prestigieuses ligues, la présence de cet Italo-Canadien dans cette liste revèle davantage de l’anecdote. Drafté au second tour par les Celtics, il disputa 6 petites rencontres chez les Toronto Huskies durant la saison 1946-47. En MBL, Biasatti fit à peine mieux avec 21 matchs au sein des Philiadelphia Athletics.   

Gene Conley

Gene Conley

En 6 saisons NBA, Conley disputa 351 matchs sous l’uniforme des Celtics, puis des Knicks. Sa carrière de baskettteur fut entrecoupée de plusieurs passages en MLB, de 1953 à 1958 chez les Milwaukee Braves, en 1959-60 chez les Phillies, puis en 1961-62 chez les Boston Red Sox. Le fait de ne pas trancher entre ses deux sports de coeur se révéla prolifique, puisqu’il remporta 3 bagues avec les Boston Celtics (1959, 1960, 1961) et une avec les Braves (1957).  

Chuck Connors

Chuck Connors

Connors est un vrai couteau suisse. Après avoir passé deux saisons en BAA, de 1946 à 1948 du côté des Boston Celtics, il tenta sa chance en MLB. Il disputa 1 match pour les Brooklyn Dodgers et 66 au sein des Chicago Cubs. Réalisant qu’il n’était pas fait pour le sport professionnel, il se tourna vers Hollywood où il entreprit une carrière d’acteur qui dura plus de 40 ans. 

Dave DeBuschere

Dave DeBuschere

DeBuschere est une légende de la balle orange. Passé chez les Pistons et les Knicks, il vécut les plus belles saisons de sa carrière du côté de Big Apple où il remporta deux titres (1970, 1973). Pourtant, le basket ne fut pas sa seule passion, puisqu’il partagea son année rookie avec une autre activité, le baseball. Alors qu’il venait de signer chez les Detroit Pistons, il intégra également l’effectif des Chicago White Sox, le temps de quelques rencontres. À l’issue de la saison 1962-63, il décida de se consacrer au basket, pour le plus grand bonheur de la NBA.

Dick Groat

Dick Groat

Issu du prestigieux programme de Duke, Dick Groat fut sélectionné en 3e position par les Pistons lors de la draft 1952. Après une saison rookie de 26 matchs, il quitta la NBA pour cause de service militaire. De retour aux affaires en 1955, il choisit de faire carrière en MLB, ligue dans laquelle il fut également drafté en 1952. Il remporta deux World Series, en 1960 et 1964. 

Steve Hamilton

Steve Hamilton

Cet ailier gauche eut le plaisir de se faire drafter deux fois en NBA, en 1957 par les Warriors (67e pick) et 1958 par les Lakers (9e pick). Après deux saisons à L.A., il choisit de faire une croix sur le basket pour se consacrer au baseball. Il intégra la MLB en 1961, où il disputa 11 saisons. 

Mark Hendrickson

Mark Hamilton

De 2002 à 2011, Mark Hendrickson fut un joueur MLB dans cinq franchises différentes, Blue Jays, Devil Rays, Dodgers, Marlins et Orioles. Mais avant d’opter pour le baseball, cet athlète de 2m06 a passé 4 saisons en NBA du côté des Sixers, des Kings, des Nets et des Cavs. Il temps de disputer 114 matchs pour des moyennes de 3,3 points et 2,8 rebonds. Hendrickson est le dernier joueur à avoir joué à la fois en NBA et en MLB.

Cotton Nash

Cotton Nash

Cotton Nash hésita toute sa carrière entre le basket et le baseball. Drafté par les Lakers en 1964, il passa son année rookie entre les Lakers et les Warriors. Après un interlude de deux saison en MLB, il revint au basket, mais en ABA. Puis retourna en MLB en 1969. Il prit sa retraite l’année suivante.

Ron Reed

Ron Reed

Ce Power Forward a disputé 119 matchs NBA sous la tunique des Pistons de 1965 à 1967. Malgré des statistiques correctes sans être mirobolantes, il décida de tourner le dos au basket pour le baseball. Il joua en MLB durant 18 ans et remporta un titre en 1980. 

Dick Ricketts

Dick Ricketts

Ricketts est le seul joueur de cette liste à avoir été choisi en premier choix de draft NBA. Il joua trois saisons avec les Hawks et les Royals. Le temps de scorer près de 2000 points. À la suite de l’accident d’un de ces coéquipiers aux Royals en 1958, très affecté, il décida de se consacrer au baseball. S’il disputa quelques matchs en MLB, au sein des Saint Louis Cardinals, l’essentiel de sa carrière se situa dans les ligues mineures.

Howie Schultz

Howie Schultz

Schultz disputa 5 saisons en MLB, puis 3 saisons en NBA. Il fit ses débuts professionnels en tant que basketteur en 1946, lors de l’intersaison de MLB. Il officia alors en NBL au sein des Anderson Packers. Lorsque la franchise intègra le NBA en 1949, Schultz occupait les fonctions d’entraîneur-joueur. Il fut ensuite échangé aux Fort Wayne Pistons, puis disputa encore deux saisons aux Lakers avant de prendre sa retraite.

Logo du blog NBA Le Basketographe

Une envie de lecture ?

Les premiers choix de draft NBA
Prononcez-vous correctement le nom de ces joueurs NBA ?
Quelle draft NBA compte le plus de joueurs All-Stars ?
Les pires seconds choix de Draft
Les pires premiers choix de Draft

dans Zine
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.