2 December 2021

Le numéro 99 en NBA

Article modifié le 14 juillet 2021 par Le Basketographe

Sur un parquet NBA, il y a des numéros qui se remarquent plus que d’autres. Parmi les plus plus atypiques, on retrouve bien sûr le 0 et son frère le 00, chargés de sens symboliques . Et il y a le 99. Moins mystique, mais tout aussi accrocheur. Focus sur ce numéro pas comme les autres et ses dépositaires au cours de l’histoire de la NBA.

Jae Crowder

Le joueur NBA Jae Crawder portant le numéro 99

Aujourd’hui le 99 rime forcément avec Jae Crawder. Drafté en 34e position en 2012, Crawder a bien roulé sa bosse dans la Ligue depuis. Portant le 32, à la fac de Marquette, le joueur avait choisi le 9 à son arrivée à Dallas. Le 32 étant déjà porté par O.J. Mayo. Ce n’est qu’à son arrivée à Boston, échangé contre Rajon Rondo, que Crawder opta pour le 99. Le 9 ayant été porté près de 9 saisons par Rondo, le jeune intérieur choisit d’innover sans doute pour éviter de marcher sur le souvenir encore trop frais du meneur. Il prit le 99 en l’honneur de son meilleur ami de Géorgie qui portait ce numéro lorsqu’il jouait au football à l’Université Faulkner. Passé par Cleveland, Utah, Memphis, Miami et Phoenix, ce numéro ne l’a plus quitté.

George Mikan

Le joueur NBA Geoge Mikan portant le numéro 99 aux Minneapolis Lakers

Évoluant en NBA au sein des Minneapolis Lakers durant 7 saisons, George Mikan est considéré comme le premier pivot dominant de la Ligue. Sa suprématie est telle que la NBA instaura l’interdiction de contrer un shoot lorsque la balle est en phase descendante afin de limiter sa domination. Contraint de prendre sa retraite à cause de pépins physiques, Mikan est devenu le 1er commish de l’ABA en 1967. Il porta le 99 durant toute sa carrière chez les pros.

Tacko Fall

Le joueur NBA Tacko Fall portant le numéro 99

Même avec un temps de jeu famélique chez les Celtics, Tacko Fall est une vraie coqueluche en NBA. Avec ses 7’5″, le Sénégalais est le plus grand joueur NBA actuel. Ça aide un peu pour se faire une place dans un roster et dans le cœur de fans. Il aurait choisi le 99, car c’est le plus grand numéro disponible.

Darko Milicic

Le joueur NBA Darko Milicic portant le numéro 99 aux Boston Celtics

Sans être un bust complet, Darko Milicic a subi toute sa carrière sa 2e position à la Draft 2003. Forcément, être choisi devant Carmelo, Chris Bosh et D-Wade, ça fout un peu la m****. Malgré tout, même s’il n’a jamais répondu aux attentes qui accompagnent un 2nd pick, il aura tout de même eu une existence dans la Ligue. Passer 10 ans en NBA, ce n’est pas donné à tout le monde. Après avoir porté le 31 toute sa carrière, il opta pour le 99 pour sa dernière pige du côté de Boston en 2012. Il ne disputa qu’un seul match sous la tunique verte avant de raccrocher les baskets.

Roy Rogers

Le joueur NBA Roy Rogers portant le numéro 99 aux Boston Celtics

Drafté en 22e position en 1996, Rogers fit ses premiers pas en NBA du côté de Vancouver. Après sa saison de rookie en Colombie-Britannique, il traîna ses godillots à Boston, où il joua seulement 9 matchs avec le 99 floqué dans le dos. Il prit ensuite la direction de Toronto puis Denver. Avec ses 137 matchs au compteurs Roy Rogers quitta la NBA pour l’Europe en 2000. Il exerce les fonctions d’assistant en NBA depuis 2008.

George Glamack

Le joueur NBA George Glamack des Indianapolis Jets portant le numéro 99

Formé aux Tar Heels de North Carolina, George Glamack joua chez les pros de 1941 à 1951. Il disputa 11 matchs en NBA au sein des Indianapolis Jets lors de la saison 1948-49 avec le 99. La ligue était encore nommée BAA, c’est dire… Si Glamack ne marqua par l’histoire de la NBA, cet intérieur prometteur eut quand même l’honneur de voir son numéro 20 retiré par sa fac.

Ariel Maughan

Le joueur NBA Ariel Maughan des Detroit Falcons portant le numéro 99

Cet ailier droitier joua en BAA puis en NBA de 1946 à 1951. Il porta le 99 lors de son année rookie du côté des Detroit Falcons. Il évolua ensuite aux Providence Steamrollers, St. Louis Bombers puis aux Washington Capitols. Il était surnommé « Ace » pour ses qualités de shooter.

Logo du blog NBA Le Basketographe

Une envie de lecture ?

Le numéro 0 en NBA
Le numéro 00 en NBA
Les Bulls et leurs numéros
Les Clippers et leurs numéros
Pourquoi Antetokounmpo porte-t-il le numéro 34 ?

dans Zine
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *