19 September 2020

5 choses à savoir sur Coby White

Article modifié le 19 avril 2020 par Le Basketographe

Envie d’en apprendre un peu plus sur Coby White, le petit meneur à la chevelure fantasque des Chicago Bulls ? Retour sur sa vie en cinq points qui méritent d’être connus !

Il est fan de Mortal Kombat

Nous en avions parlé dans un article qui traitait de la raison pour laquelle White a choisi de porter le numéro 0. Si beaucoup de joueurs actuels ont pris le #0 pour rendre hommage à leurs idoles Westbrook ou Lillard (pour ne citer qu’eux), White a une raison bien à lui. Au lycée, il était un grand fan du jeu vidéo Mortal Kombat et son personnage préféré était Sub Zero. Il aimait tellement ce personnage, qu’il l’avait même choisi comme pseudo.

Sub Zero est le personnage préféré de Coby White dans le jeu vidéo Mortal Kombat
Sub Zero = Coby White

Chris Paul est son mentor

Paul et White sont tous les deux natifs de Caroline du Nord et se sont rencontrés lors d’un programme AAU au cours duquel White joua pour la Team CP3. Coby White vient donc rallonger la liste des joueurs que Chris Paul a pris sous son aile, constituée notamment par Collin Sexton (Cleveland Cavaliers), Reggie Bullock (New York), Josh Okogie (Minnesota Timberwolves) ou encore Wendell Carter Jr (Chicago Bulls). Les deux joueurs sont si proches que Paul le considère même comme un membre de sa famille.

Il porte un tatouage très spécial

Coby White a perdu son père, décédé il y a quelques années d’un cancer du foie. White a eu l’occasion de s’exprimer longuement sur cette perte dans un article de The Players’ Tribune dont nous vous recommandons vivement la lecture. Dans ce témoignage, White revient sur sa relation avec son père et sur le vide laissé par sa disparition. Pour rendre hommage à son paternel, White arbore un tatouage très spécial : « FMF » pour For My Father, accompagné de la date du décès en chiffre romain.

Il a dépassé Michael Jordan

Que les plus anciens se rassurent ! Non, Coby White n’entre pas encore dans les discussions du véritable GOAT. White a dépassé MJ dans le classement du plus grand nombre de points marqués par un joueur de North Carolina lors de sa saison Freshman. La performance peut paraître anecdotique, mais seuls 10 joueurs sont parvenus à réaliser cette prouesse depuis 1982.

Il est devenu culte dès sa Draft

Si Coby White a dépassé toutes les attentes en étant drafté à la 7ème place par les Bulls, l’instant qui a fait le tour du monde eut lieu juste après la poignée de main avec Adam Silver. Alors que White vient de s’installer en conférence de presse, un journaliste lui apprend que son ex-équipier Cameron Johnson a été sélectionné juste derrière lui, au pick 11. « Cameron Johnson just went 11th » . Sa spontanéité explose au grand jour : « WOW, bro ! » Au-delà du caractère comique de la séquence, cette réaction authentique en dit long sur la personnalité du bonhomme.

Mention spéciale pour la casquette perchée à 10 cm de sa tête 🙂

Lectures complémentaires

10 choses à savoir sur Patrick Beverley
10 choses à savoir sur Nicolas Batum

dans Zine
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *